L'immobilier à Paris 7 ème
25 nov

Ne fixez pas trop haut le prix de vente de votre appartement dans le 7e !

immobilier

Vous souhaitez vendre votre appartement dans le 7e à Paris ? Excellente idée. En cette fin d’année, tout sourit aux vendeurs parisiens. Le marché immobilier est dynamique, les prix ont flambé cette année dans la capitale (+10% de hausse en un an selon la note de conjoncture d’août 2017 de la Chambre des Notaires Paris Île-de-France) et, dès fin septembre, l’annonce du plan Logement du gouvernement a mis fin à l’attentisme des emprunteurs qui attendaient d’avoir davantage de visibilité sur la politique fiscale du gouvernement et l’évolution des dispositifs d’aide au logement existants. Les acheteurs ont donc fait leur retour sur le marché. Pour autant, ce n’est pas une raison pour afficher un prix de vente trop élevé.

Les acheteurs très bien renseignés sur les prix
Certains vendeurs sont trop gourmands et ils ne tiennent pas compte des recommandations des professionnels. Certains calent même leur prix de vente sur l’appartement du voisin comme si deux biens immobiliers pouvaient être identiques ! De nos jours, les acheteurs sont très bien informés. Lorsqu’ils cherchent un bien, ils se connectent à un portail immobilier et cherchent à comprendre le marché. Si votre logement est à un prix trop élevé, ceci n’échappera à aucun acheteur. Vous aurez donc moins de visites et peu d’offres. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un bien surévalué de 5% coupe le vendeur de la moitié des acheteurs en recherche active sur le marché et un logement surévalué de 10% le coupe des deux tiers du marché.

Avec un prix de vente ajusté au marché, votre logement en sera d’autant plus attractif. De nombreux acheteurs consulteront en détail l’annonce et demanderont à le visiter. Vous aurez donc plus de chance de le vendre dans des délais raisonnables. Sachez qu’un bien immobilier perd de son attractivité au fil des semaines. Au bout de 3 mois, si les acheteurs le voient toujours en vente, ils s’imaginent qu’il a un défaut !

O.D. / Bazikpress © JeanLuc

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée